top of page

LA PENSÉE



Les chercheurs disent que chaque jour, 70 000 pensées nous passent par la tête. 27 % d’entre elles sont négatives et 3 % seulement sont positives. Toutes les autres concernent des broutilles. Et 95 % des cas, ce sont les mêmes qui revienne jour après jour.


C’est quoi exactement une pensée?


Une pensée c’est l’activité de l’esprit, l'action de réfléchir. C'est l’automatisme psychique par lequel on peut s’exprimer, soit verbalement soit par écrit, soit de tout autre manière.


Alors nos pensées servent à comparer, juger, réfléchir, imaginer, raisonner, critiquer, justifier, analyser, rationaliser, observer, s’inquiéter, avoir des passions, espérer, craindre... Les pensées sont aussi à l'origine des sensations.


Tout ce que nous pensons, autant consciemment qu’inconsciemment, tout ce que nous avons entendu, lu, nos perception, opinions, croyances, et valeurs ont un impact déterminant sur notre personnalité, notre caractère.


Qu’est ce qui fait qu’une pensée soit plus dominante qu’une autre?


La puissance d’une pensée est proportionnelle à l’activité mentale qu’on lui accorde.


Cela signifie que plus on met notre attention sur une pensée, plus on la nourrit et plus elle prend de l’ampleur, elle devient ainsi graduellement plus puissante et dominante.


Voici un exemple.

Vous avez un nouveau patron, ou une nouvelle patronne. Si, dans votre psyché, vous entretenez en général des pensées d’inquiétude, de peur et de doute, vous serez alors inquiet, et déstabilisé par ce changement. Toutefois, si vous entretenez des pensées de confiance, de respect, et de joie, l'analyse que vous ferez de ce nouveau défi et les observations que vous en retirerez favoriseront une plus grande ouverture face à l'aventure que constitue ce changement. Vous serez davantage à l'écoute de ce que la Vie a à vous offrir.


Voici 4 étapes pour arrêter de mettre l'accent sur une pensée qui ne vous convient pas mais qui domine dans votre esprit :

  1. Prendre conscience de la pensée.

  2. L'accepter (pour éviter de lutter contre celle-ci).

  3. Cesser de lui prêter plus d'intérêt; l'observer simplement et la laisser passer.

  4. Se concentrer sur l'action que vous êtes en train de faire. Pour diminuer l'activité mentale, prendre 2 grandes respirations pour vous ramener dans l'instant présent.


Par conséquent, la pensée qui vous obsède diminuera tant en puissance qu'en fréquence. Elle sera de moins en moins présente en votre esprit. Quand vous concentrez vos pensées sur ce que vous voulez comme, par exemple, l'atteinte de vos objectifs, ce sont ces pensées qui augmenteront en fréquence et en puissance. D'où vient l'importance de connaitre ses buts dans la vie.


En conclusion, voici la formule à retenir :


P   +   S   + A   =  R


Les pensées mènent aux sentiments.

Les sentiments mènent aux actions.

Les actions mènent aux résultats.

 

Alors, si vous n’aimez pas les résultats que vous récoltez dans votre vie, changer vos pensées. Améliorez-en la qualité.


Manon

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page