top of page

LA NUIT NOIR DE L'ÂME


La nuit noire de l’âme

Peu de gens connaissent ce qu’est la nuit noire de l’âme. Elle surgit juste avant l’éveil spirituel, l’éveil de conscience.

Le fait que c’est très complexe à expliquer, je vais le faire le plus simplement possible. Le degré d’intensité est différent à chacun.


La nuit noire de l’âme

Cet état commence par un évènement tragique: soit un deuil, un suicide, un incendie, une séparation, perte d’emploi, une chirurgie, un accident, un traumatisme.


Nous tombons (c’est vraiment cet effet), l’impression de tomber dans le vide, l’impression d’être dans la noirceur, on se sent seul, les épreuves surgissent l’une après l’autre comme si la vie nous lâchait la main, on est déboussolé, isolé, on ne comprend plus notre corps, ni notre esprit, on se sent pris au piège, au pied du mur et on ne trouve aucune issue. On se sent face à l’impossible.


La nuit noire de l’âme est souffrante, intense et douloureuse, c’est autant émotionnel que physique. C’est une souffrance qui nous pousse à trouver une raison de vivre.

Le fait que nous ne sommes pas dépressifs, il y a une force en nous qui nous pousse à trouver une solution, une porte de sortie, à trouver cet oxygène pour continuer à vivre. C’est cela qui fait la différence entre une dépression et la nuit noir de l’âme (selon ma vision et compréhension, je ne suis pas médecin). Nous n’avons pas sombré dans le noir, nous sommes dans le noir et nous cherchons l’interrupteur pour voir clair et comprendre ce qui nous arrive.


Nous avons de la difficulté à se lever, notre corps est lourd, on se pose la question : qu’est ce qui se passe? Les peurs et les inquiétudes surgissent et ils sont de plus en plus forts, des pleurs instantanés sans savoir pourquoi, ou c’est le corps physique qui souffre de différente douleur, brûlement d’estomac, une forte pression à la poitrine, le corps tout entier fait mal, nous passons tous les examens et selon les résultats nous n’avons rien.


C’est à ce moment que nous cherchons des réponses sur le Web, à un psychologue, on demande même de l’aide à une personne décédée qui nous est chère afin de nous aider, d’essayer de comprendre ce qui se passe, trouver une solution pour s’en sortir.

Et c’est là que par magie, au fur et à mesure que nous effectuons les recherches pour mieux comprendre notre état, nous commençons à voir plus clair, comme si quelqu’un a ouvert l’interrupteur et qui nous fait réaliser ce qu’on doit libérer : la souffrance de l’égo.

À partir de ce moment, on est dans l’Éveil.


L’Éveil

L’éveil est un état d’observation. Nous découvrons que nous ne sommes pas seuls, nous sommes tous interreliés et à partir de ce moment, on ouvre la porte à la spiritualité, on écoute notre intuition, notre senti, on commence à se détacher tranquillement des biens, on regarde et on analyse tous nos aspects de la vie. Nous réalisons que chaque personne est responsable de leur propre vie.


Pour mieux comprendre cet état, c’est comme si l’Âme disait à l’ego : tu as assez dirigé, va te reposer maintenant c’est moi qui prends la relève.

C’est la libération de nos peurs, de nos doutes, de la résistance, de l’attachement, de l’orgueil, ce que les autres puissent penser, le paraître, l’insécurité et la douleur physique, en résumé c’est la libération de nos blessures égotiques.


Tout cela se vit individuellement, tant et aussi longtemps que nous sommes dans la noirceur, en processus d’éveil, les gens autour peuvent tenter de nous l’expliquer, nous ne comprenons pas.

L’éveil est l’accouchement du vrai soi.


Le Réveil

Après l’Éveil vient le Réveil, qui est de mettre en application cette nouvelle connaissance dans notre quotidien. On doit réapprendre à se connaître, vivre avec ce nouveau soi jour après jour, dans notre réalité, dans toutes nos facettes de vie. C’est le grand ménage.

Tout cela demande du temps d’adaptation. C’est comme un aveugle qui retrouve la vue.


Si vous vous posez la question : est-ce que j’ai déjà vécu la nuit noire de l’âme?

C’est que vous ne l’avez pas vécue. Une personne qui l’a vécue, se reconnaît automatiquement en lisant ces lignes. C’est tellement douloureux que c’est une épreuve qui est gravée dans la mémoire.


Mais tellement libératrice, une fois que nous avons intégré le changement, nous sommes une nouvelle personne, nous vivons dans l’amour véritable, on s’aime et on se respecte, nous apprenons à lâcher-prise, on écoute et on se laisse guider de plus en plus par notre intuition au fur et à mesure que la confiance s’installe.


La spiritualité prend une place importante, le mot le dit bien : c’est un éveil spirituel.


*Si vous êtes dans cette état de mal-être et douleur physique, je vous conseille fortement de consulter un expert de la santé autant au niveau psychologique que la médecine traditionnelle.


Si vous avez des questions concernant cet état, n’hésitez pas à me contacter.



Manon

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page